Le procès de Simone Gbagbo reporté

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Simone Gbagbo est jugée par la cour d'assises d'Abidjan depuis le 31 mai dernier

Le procès de Simone Gbagbo a été reporté au 10 octobre prochain à la demande de l'accusée et de ses avocats.

L'ex-Première dame de Côte d'Ivoire a invoqué la fatigue et a demandé à la juridiction chargée de son jugement de lui permettre de se reposer pendant les vacances judiciaires, a expliqué le procureur général Ali Yéo.

Ce dernier a fait cette annonce lors de l'audience de ce lundi matin, à laquelle Mme Gbagbo n'est pas allée.

L'audience reprendra le 10 octobre prochain, a déclaré le président de la cour, Kouadio Bouatchi, avant de suspendre la séance du jour.

Le procès de l'ex-Première dame avait repris le 19 juillet après deux semaines de suspension en raison d'un malaise de l'accusée.

Simone Gbagbo est jugée par la cour d'assises d'Abidjan depuis le 31 mai dernier pour "crimes contre l'humanité", qu'elle aurait commis lors de la crise postélectorale de 2010-2011 en Côte d'Ivoire.

Cette crise a fait 3 000 morts en cinq mois, selon l'ONU.

Elle a éclaté à la suite du refus de son mari, Laurent Gbagbo, de reconnaître la victoire de l'opposant Alassane Ouattara à l'élection présidentielle de novembre 2010.

Simone Gbagbo a déjà été condamnée en 2015 à une première peine de 20 ans de prison pour "atteinte à la sûreté de l'Etat".