GB : un ex-footballeur décline une distinction de la couronne

Howard Gayle Copyright de l’image Colorsport/Rex/Hutterstock
Image caption Howard Gayle, né à Toxteth, un quartier de Liverpool, dirige la campagne "Show Racism the Red Card", ce qui signifie "Carton rouge contre le racisme".

Howard Gayle, le premier footballeur noir de Liverpool, a refusé de prendre un titre honorifique de la couronne britannique.

Recevoir cette distinction serait "une trahison" envers les Africains qui ont souffert de la colonisation menée par l'Empire britannique, déclare l'ancien footballeur âgé maintenant de 58 ans.

Il a refusé de recevoir le titre honorifique, le MBE ou "Membre de l'ordre de l'Empire".

Howard Gayle, né à Toxteth, un quartier de Liverpool, affirme qu'il doit aussi refuser cette distinction en raison de sa campagne "Show Racism the Red Card" (Carton rouge contre le racisme).

"Mes ancêtres se seraient retournés dans leurs tombes si j'acceptais de recevoir ce titre", a-t-il commenté.

Interrogée sur son attitude, la couronne britannique s'est gardée de tout commentaire sur le refus de l'ancien footballeur.

"La plupart d'entre vous (…) sont au courant du travail que j'abats contre le racisme, dans le cadre de la campagne 'Show Racism the Red Card'", a posté Gayle sur sa page Facebook.

Des internautes ont réagi à son post, en faisant part de leur "respect" envers lui.

Paul Al-Naqib, par exemple, a écrit :"C'est triste que l'histoire de l'oppression puisse encore avoir un effet négatif… des années après. Vous êtes un homme honnête. Beaucoup de gens oublient leurs valeurs…"

"Vous n'avez pas besoin d'un MBE pour être la personne que vous êtes. Vous avez bien fait Howard", a réagi Kenny Norton.

D'autres célébrités ont refusé des distinctions de la couronne britannique.

On peut citer le cas de John Lennon (1940-1980), l'écrivain et musicien membre du célèbre groupe musical des "Beattles".

Après avoir reçu le MBE en 1965, il le rendra quatre plus tard à la couronne en guise de protestation contre la guerre du Vietnam.

Le poète Benjamin Zephaniah a décliné en 2003 une distinction de la couronne, en invoquant "la brutalité de la colonisation" britannique.

Sur le même sujet