Le Rwanda veut "rassurer" les réfugiés burundais

réfugiés burundais
Image caption Certains réfugiés burundais rejoignent le Rwanda en traversant le lac.

Des accusations de trafic d'êtres humains, de violences sexuelles et de travail d'enfants dans des camps de réfugiés au Rwanda ont été rapportées.

Selon le Haut-Commissariat des Nations-Unies pour les réfugiés, plus de soixante-dix huit mille Burundais seraient réfugiés au Rwanda.

Ce nombre connaît une augmentation quotidienne au fur et à mesure que les violences s'intensifient au Burundi.

Le HCR dénonce un trafic d'êtres humains transitant par le Rwanda.

Une enquête réalisée par l'Etat américain rapporte des cas de prostitution, d'abus et de travail d'enfants.

Le rapport du département d'Etat américain mentionne un mode opératoire qui fait passer des jeunes filles par le Rwanda pour les emmener en Ouganda, où elles seraient abusées sexuellement ou travailleraient comme domestiques.

Il y a un mois, la police rwandaise a arrêté un kenyan, soupçonné de vouloir emmener trois burundaises en Arabie Saoudite en passant par le Rwanda.

Les autorités rwandaises et le Haut-commissariat des Nations Unies ont décidé d'apporter leur entière protection aux milliers de Burundais qui ont fui les violences dans leur pays

Sur le même sujet

Lire plus