RCA : un convoi « lourdement armé» arrêté

membres Séléka Copyright de l’image Reuters
Image caption Selon les autorités centrafricaines, le convoi est composé de membres de l'ex-rébellion Séléka.

Les forces onusiennes en Centrafrique (Minusca) ont annoncé ce dimanche 14 août, avoir arrêté 10 individus "lourdement armés" qui circulaient au sein d'un convoi dont on suspecte la responsabilité dans plusieurs affrontements meurtriers.

Selon les autorités centrafricaines, il s'agit de membres de l'ex-rébellion Séléka.

"Les forces de la Minusca ont stoppé un convoi d'environ 35 hommes lourdement armés à bord de sept véhicules, à l'aube du samedi 13 août 2016, à 50 km au sud de Sibut, dans le centre-est du pays.

Vingt-cinq d'entre eux ont réussi à s'enfuir.

"Le convoi avait quitté Bangui très tard le 12 août 2016 et avait échangé des tirs avec les forces de sécurité nationale à plusieurs points de contrôle en cours de route. Ces incidents ont causé un certain nombre de morts et de blessés", ajoute la Mission des Nations unies en Centrafrique.

Le ministre centrafricain de la Sécurité, Jean Serge Bokassa, a affirmé que trois des hommes arrêtés faisaient l'objet d'un mandat d'arrêt "pour leur appartenance" à l'ex-rébellion Séléka majoritairement musulmane.

Sur le même sujet

Lire plus