L'invité Afrique de BBC Matin du 24/08/2016
Media playback is unsupported on your device

Dernière chance pour le premier ministre, Faïez Sarraj

Le Parlement libyen a refusé hier d'accorder sa confiance au gouvernement d'union nationale tout en donnant une dernière chance au premier ministre, Faïez Sarraj, de présenter un nouveau "gouvernement restreint" dans un délai de dix jours.

C'est presqu'un retour à la case de départ mais le gouvernement de Tripoli a plus de marge de manoeuvre, car la légitimité en Libye se trouve désormais entre les mains du parlement et du Conseil présidentiel favorable aux autorités de Tripoli. Explications de l'Invité Afrique Khattar Abu Diab, spécialiste de la Libye et du Monde arabe