Insulté par le président phillipin, Obama relativise

Rodrigo Duterte regrette que ses remarques à Barack Obama aient causé une telle controverse Copyright de l’image Getty Images
Image caption Rodrigo Duterte regrette que ses remarques à Barack Obama aient causé une telle controverse

Le président philippin n'a pas mâché ses mots à l'encontre de Barack Obama et il n'a pas hésité à l'insulter publiquement devant les caméras de télévision philippines.

Rodrigo Duterte s'est emporté en évoquant les remarques que pourrait lui faire Barack Obama, notamment sur les exécutions extrajudiciaires en lien avec le trafic de drogue aux Philippines.

Il est critiqué pour avoir incité ses concitoyens à se faire justice eux-mêmes en tuant des trafiquants et des toxicomanes.

Ces exécutions extrajudiciaires ont fait officiellement 2 000 morts depuis son accession au pouvoir au mois de juin.

Le chef de l'état philippin est coutumier des faits.

Il a déjà proféré dans le passé des insultes contre des personnalités comme le pape, chef de l'église catholique.

Mais cette fois-ci, cela n'a pas été sans conséquences.

Rodrigo Duterte a fait machine arrière dans un communiqué diffusé par son gouvernement :

"Il regrette que ses remarques devant la presse aient causé une telle controverse".

Le président américain a fait face à un autre incident diplomatique.

La veille, lors de son arrivée au G20, il a été privé de tapis rouge par les Chinois, les hôtes du sommet.

Lire plus