Accusée de racisme, Air China s’excuse

Sur les réseaux sociaux, les Chinois ne trouvent pas les propos de compagnie racistes ou insultants pour Londres.
Image caption Sur les réseaux sociaux, les Chinois ne trouvent pas les propos de compagnie racistes ou insultants pour Londres.

Air China a retiré son magazine de voyage controversé de ses avions.

Il avertissait les passagers de la compagnie aérienne de se montrer prudents dans les quartiers de Londres où habitent des " Indiens, des Pakistanais et des Noirs" et de ne pas sortir le soir dans les rues de la capitale britannique.

Le député londonien Virendra Sharma, originaire d'Inde, a exigé à l'ambassadeur chinois des excuses d'Air China :

"Je suis choqué et consterné de voir qu'aujourd'hui encore, certaines personnes considèrent comme acceptable d'écrire des affirmations aussi manifestement fausses et racistes".

Le rédacteur en chef du magazine s'est excusé.

Il a attribué les "descriptions inappropriées " à des erreurs éditoriales.

Mais sur les réseaux sociaux, les Chinois ne trouvent pas les propos de compagnie racistes ou insultants pour Londres.

Ils estiment que leur sécurité doit primer sur le reste.