Nigeria: $15 000 000 pour les frais médicaux

  • 14 septembre 2016
Mme Jonathan avait initialement déposé une plainte contre la Commission des crimes économiques et financiers (EFCC) après le gel d'un de ses comptes bancaires. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Mme Jonathan avait initialement déposé une plainte contre la Commission des crimes économiques et financiers (EFCC) après le gel d'un de ses comptes bancaires.

L'ancienne première dame du Nigeria a affirmé que la moitié des $31 000 000 qui ont été gelés étaient destinés à payer ses frais médicaux.

Mme Patience Jonathan a fait cette révélation dans une lettre adressée par ses avocats à l'agence nationale anti-corruption, l'EFCC.

Certains Nigérians ont commencé à suggérer que Mme Patience Jonathan doit dévoiler la source d'un montant aussi important.

Mme Jonathan avait initialement déposé une plainte contre la Commission des crimes économiques et financiers (EFCC) après le gel d'un de ses comptes bancaires.

Un chauffeur et d'autres travailleurs domestiques d'un collaborateur de son mari, ont été nommés au titre d'administrateurs des comptes sur lesquels l'argent a été trouvé.

Un autre montant de $ 5 000 000 a été retrouvé sur un autre compte appartenant à Mme Jonathan.

L'EFCC n'a pas voulu confirmer la réception de la lettre, mais les responsables de la commission ont indiqué qu'ils étaient déjà en procès pour se défendre contre la plainte déposée par l'ex-première dame.

Des analystes affirment que cette affaire pourrait donner au gouvernement du président Muhammadu Buhari, l'opportunité d'ouvrir une enquête sur l'ancien président.

Le gouvernement a fait de la lutte contre la corruption une de ses priorités.

Plusieurs anciens officiers et politiciens sont poursuivis pour malversation financière.