Dopage et hackers: l'AMA demande à Moscou d'agir

Des informations confidentielles concernant 25 athlètes ayant participé aux jeux Olympiques de Rio cet été ont été divulguées. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Des informations confidentielles concernant 25 athlètes ayant participé aux jeux Olympiques de Rio cet été ont été divulguées.

L'Agence mondiale antidopage (AMA) a demandé jeudi au gouvernement russe d'intervenir pour faire cesser les agissements d'un groupe de pirates informatiques.

Des informations confidentielles concernant 25 athlètes ayant participé aux jeux Olympiques de Rio cet été ont été divulguées.

Dans un communiqué, le directeur général de l'AMA Olivier Niggli a indiqué avoir " demandé au gouvernement russe de faire tout ce qui était en son pouvoir pour que cela cesse".

Selon lui, ces fuites de données constituent "des représailles" face aux mesures prises par l'Agence dans sa lutte contre le dopage en Russie.

Parmi les athlètes concernés 10 viennent des Etats-Unis, 5 d'Allemagne, 5 de Grande-Bretagne, 1 de République tchèque, 1 du Danemark, 1 de Pologne, 1 de Roumanie et 1 de Russie.

Le groupe russe d'espionnage cybernétique Tsar Team, également connu sous le nom de Fancy Bears a publié des données confidentielles d'athlètes américains aux JO de Rio parmi lesquels, Simone Biles et Serena Williams.