RCA : une attaque meurtrière dans le nord

Des combattants de la milice Séléka ont visé un camp de réfugiés des Nations Unies. Copyright de l’image Reuters
Image caption Des combattants de la milice Séléka ont visé un camp de réfugiés des Nations Unies.

Vingt-trois personnes ont été tuées dans l'attaque d'un camp de réfugiés des Nations unies, dans la nuit de mercredi.

Selon l'ONU, l'attaque a été perpétrée par des membres de la milice Séléka, constituée majoritairement de musulmans.

Les assaillants auraient tué 13 réfugiés.

Dix d'entre eux ont été abattus par des soldats de la Mission de l'ONU en République Centrafricaine (Minusca).

Des centaines de villageois paniqués par les violences ont fui en direction d'une base de l'ONU située dans le nord du pays.

De 2013 à 2015, la RCA a été secouée par des violences communautaires opposant notamment la Séléka aux miliciens anti-Balaka, des chrétiens pour la plupart.

Le gouvernement élu début 2016 a de la peine à mettre fin au regain de violence, à réinstaurer l'autorité de l'Etat et à relancer l'économie nationale.

Sur le même sujet

Lire plus