Côte d'Ivoire : référendum constitutionnel

La nouvelle constitution comporte des amendements qui concernent le président Alassane Ouattara.
Image caption Un bureau de vote lors de la dernière présidentielle.

Cette nouvelle loi fondamentale comporte plusieurs changements.

Notamment, la suppression de la limite d'âge qui était de 75 ans pour être candidat à l'élection présidentielle.

L'obligation d'avoir deux parents ivoiriens pour être éligible à ce poste a également été supprimée.

Ces deux points concernent de près le président Alassane Ouattara, âgé de 74 ans.

M. Ouattara a également été empêché en 1999, de se présenter à l'élection présidentielles au motif que ses parents étaient originaires du Burkina Faso, ce qu'il a toujours nié.

Cela a conduit à une montée des tensions sociales et politiques.

Le pays a alors connu son premier coup d'État militaire, puis une guerre civile.