Theresa May en veut à la Fifa

Theresa May arborant un coquelot Copyright de l’image AFP
Image caption Theresa May arborant un coquelicot

Le Premier ministre britannique Theresa May a qualifié de "scandaleux" le refus de la Fifa de laisser les joueurs de l'Angleterre et de l'Ecosse arborer des coquelicots sur leurs maillots en souvenir des soldats morts lors de la Première Guerre mondiale.

"Nos joueurs de football veulent reconnaître et respecter ceux qui ont donné leur vie pour notre sécurité. Je pense que c'est tout à fait raisonnable, ils devraient être en mesure de le faire", a soutenu Theresa May.

Les équipes anglaise et écossaise veulent arborer des coquelicots lors de leur match prévu dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, le 11 novembre prochain, à Wembley, en Grande-Bretagne.

La date du match coïncide avec l'anniversaire de l'Armistice, l'accord signé par la Grande-Bretagne et d'autres belligérants pour mettre fin à la Première Guerre mondiale.

"Une décision bizarre"

La Fédération anglaise de football (FA) négocie avec la Fifa pour obtenir le droit d'arborer un coquelicot sur les maillots.

Mais, selon le journal britannique "The Sun", la Fifa a refusé de laisser l'équipe d'Angleterre afficher des coquelicots, car son règlement interdit tout message politique sur les maillots.

Le député conservateur écossais Maurice Golden estime que tous les joueurs doivent être libres de "porter un coquelicot pour célébrer ceux qui ont fait le sacrifice" de participer à la Première Guerre mondiale.

"La Fifa doit immédiatement renoncer à cette décision bizarre. Les supporters, les joueurs et les fédérations de football des deux côtés de la frontière (l'Ecosse et la Grande-Bretagne, Ndlr) veulent porter le coquelicot avec fierté", a soutenu M. Golden.

Sur le même sujet