Arrestation de Gervais Lakosso

Gervais Lakosso fait partie de ceux qui dénoncent "la passivité et l'inefficacité des casques bleus de la Minusca"
Image caption Gervais Lakosso fait partie de ceux qui dénoncent "la passivité et l'inefficacité des casques bleus de la Minusca"

De notre correspondant à Bangui, James Fornell.

Gervais Lakosso, Coordonnateur du Groupe de Travail de la société Civile a été arrêté alors qu'il s'était rendu en fin de matinée hier avec certains membres de sa Coordination au Commissariat du port pour répondre à une convocation diffusée à plusieurs reprises à la radio nationale.

Joint par la BBC, quelques heures avant sa garde à vue, Gervais Lakosso a affirmé que c'est au cours de son audition qu'un mandat d'arrêt signé par un substitut du procureur est arrivé demandant son arrestation avec transfèrement à la prison centrale de Ngaragba.

Mais l'un de ses avocats nous a signalé à la BBC que Gervais Lakosso est pour le moment gardé à vue et n'est pas encore placé sous mandat de dépôt.

Le 24 octobre dernier et à l'initiative du groupe de travail de la société civile, la population centrafricaine a observé une journée « ville morte » pour dénoncer "la passivité et l'inefficacité des casques bleus de la Minusca", dans les violences qui ont fait plusieurs victimes à l'intérieur du pays ces derniers temps.

Malgré l'appel à la reprise lancé le 23 octobre par le premier ministre Simplice Mathieu Sarandji, le sit-in de la société civile a été respecté dans toute la capitale.