La francophonie contre la radicalisation

Le président français François Hollande a appelé samedi à renforcer la coopération contre la radicalisation au sein de l'espace francophone.

Copyright de l’image AFP
Image caption Le sommet a été officiellement ouvert ce samedi

La France soutient la mise en place d'un réseau francophone de lutte contre la radicalisation pour échanger des informations, partager des pratiques efficaces et "mettre en place des programmes partout où c'est nécessaire", a affirmé François Hollande dans un discours prononcé lors de la cérémonie d'ouverture du sommet.

Le sommet a été officiellement ouvert par le président malgache Hery Rajaonarimampianina qui a évoqué la crise des migrants et appelé à "multiplier les initiatives pour un monde plus juste".

Le président tchadien Idriss Deby, son homologue nigérien Mahamadou Issoufou ou encore le chef de l'Etat du Burkina Faso Roch Marc Christian Kaboré font aussi partie des leaders présents à Antananarivo ce week-end.

Le large thème de ce sommet - Croissance partagée, développement responsable et conditions de stabilité du monde et de l'espace francophone devrait laisser la place aux sujets d'actualité, à commencer par la lutte contre le terrorisme et la crise des migrants.

Lire plus