Buhari : "Boko Haram ne contrôle plus de localités"

Des combattants de Boko Haram Copyright de l’image AFP
Image caption Boko Haram a prêté allégeance à l'Etat Islamique

La fin serait proche pour Boko Haram à en croire Muhammadu Buhari.

«Boko haram s'est tiré une balle dans le pied. Il ne contrôle plus de localités (…) nous avons un contrôle de la situation de façon ethnique et militaire pour demander aux jeunes de baisser les armes» a déclaré ce mardi le Chef de l'Etat nigérian, lors de la 3e édition du Forum Paix et Sécurité de Dakar, au Sénégal.

Tout en louant les efforts de la force tripartite, mise en place par les pays du Lac Tchad pour lutter contre le groupe armé, Muhammadu Buhari s'est dit conscient des défis qu'il reste à relever. Notamment de la présence d'autres groupes armés dans la région.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Les présidents Buhari (gauche) et Sall (droite) au Forum Paix et Sécurité de Dakar

L'offensive contre le terrorisme ne doit pas se limiter aux actions militaires et il est essentiel de générer de l'emploi pour les jeunes a-t-il souligné. «Nous allons nous tourner vers l'agriculture et l'exploitation du pétrole (…) pour partager équitable les ressources naturelles» a confié le président nigérian dans la capitale sénégalaise.

Elu le 29 mai 2015, Muhammadu Buhari a sensiblement réduit la capacité de nuisance de Boko Haram en mettant en place un plan d'action radical. Une feuille de route inédite, qui inclut, entre autres, une meilleure collaboration avec les voisins du Nigeria et la lutte contre la corruption à la tête de l'armée nationale.