Burkina: imposant défilé pour fêter l'indépendance

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Défilé militaire au Burkina Faso lors de la fête nationale

Quelque 3000 civils et militaires ont défilé dimanche à Kaya (100 km au nord-est de Ouagadougou) pour célébrer le 56e anniversaire de l'indépendance du Burkina Faso.

Plusieurs milliers de personnes ont assisté au défilé de trois heures. Parmi les invités figuraient l'ancien président guinéen, Moussa Dadis Camara qui vit en exil depuis 2010 au Burkina, et le ministre malien de la Sécurité, le général Salif Traoré.

"C'est la première année du renouveau démocratique de notre pays. Nous devrons être fiers d'avoir procédé à cette célébration", s'est félicité le président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré, deuxième civil de l'histoire du pays à avoir été démocratiquement élu chef de l'Etat et qui présidait les festivités pour la première fois.

Le 55e anniversaire de l'indépendance n'avait pu être célébré, la situation étant encore trop tendue après la tentative de putsch de l'ancienne garde prétorienne de Blaise Compaoré en septembre 2015.

Le putsch avait échoué à la suite d'une mobilisation populaire fortement soutenue par une partie de l'armée restée fidèle au gouvernement.