Le Sénégal lance les travaux de son premier train moderne

Copyright de l’image Reuters
Image caption Le Président sénégalais Macky Sall au lancement des travaux du TER

Le chef de l'Etat sénégalais, Macky Sall, a officiellement lancé ce mercredi le projet de construction du Train express régional (TER).

Ce Train qui va coûter 225 millions d'euros vise à désengorger la capitale Dakar, une agglomération de quelque 3 millions d'habitants. C'est près du quart de la population globale sénégalaise. Elle est confrontée à des problèmes de circulation en raison d'embouteillages au quotidien.

La construction du TER s'inscrit, selon les autorités sénégalaises, dans le cadre du "Plan Sénégal Emergent", un plan de développement lancé par le président Macky Sall en 2014 pour faire du Sénégal un pays émergent à l'horizon 2035.

"Aujourd'hui, notre pays franchit en vitesse une étape significative de sa marche résolue vers l'émergence", a déclaré le président sénégalais qui a donné "rendez-vous le lundi 14 janvier 2019 pour l'inauguration" du TER.

Ce train va relier à terme, à une vitesse de pointe de 160 km/heure, le centre de Dakar au nouvel aéroport international Blaise Diagne de Diass.

L'aéroport Blaise Diagne de Diass, situé à une cinquantaine de kilomètres de Dakar, doit entrer en service en décembre 2017, ont indiqué les autorités sénégalaises.