La CEDEAO au chevet de la Gambie à Abuja

La présidente de la CEDEAO Ellen Johnson Sirleaf souhaite une issue rapide à la crise en Gambie
Image caption Ellen Johnson Sirleaf présidente en exercice de la CEDEAO

Onze chefs d'Etat sur 15 pays membres, participent à ce sommet qui se tient à Abuja au Nigeria.

Les présidents ont unanimement exprimé leur préoccupation au sujet de la situation en Gambie.

Ellen Johnson Sirleaf du Liberia, présidente en exercice de la CEDEAO, souhaite que l'organisation recommande des mesures pour une issue rapide de la crise politique en Gambie.

Le président sortant, Yaya Jammeh, avait rejeté les résultats du scrutin une semaine après avoir reconnu sa défaite et félicité Adama Barrow, le candidat de l'opposition.

En début de semaine, une délégation de la CEDEAO, conduite par Ellen Johnson Sirleaf, s'est rendue en Gambie.

Elle a échoué à convaincre Yaya Jammeh de reconnaître sa défaite.

Le jour même de cette visite, le parti de Yaya Jammeh a saisi la Cour suprême pour demander l'annulation des résultats accordant la victoire à Adama Barrow.

L'UA, l'ONU et des organisations locales et internationales des droits de l'homme ont exhorté le président Yaya Jammeh à céder le pouvoir.