RDC : un nouveau gouvernement

Sami Badibanga Copyright de l’image JUNIOR D.KANNAH
Image caption 74 ministres et vices ministres nommés par le président Joseph Kabila et par son Premier ministre Samy Badibanga.

L'annonce a été faite peu avant minuit, heure locale. Un nouvel exécutif formé le jour de la fin constitutionnelle du mandat du chef de l'Etat, qui entend conserver son fauteuil jusqu'à l'élection de son successeur. De notre correspondant Poly Muzalia, à Kinshasa

Parmi les nouveaux membres de l'exécutif, l'on trouve des figures de la frange de l'opposition qui ont participé au dialogue politique sous la houlette de l'Union africaine.

C'est le cas de l'ancien vice-président Azarias Ruberwa qui prend les commandes du Ministère de la décentralisation, Jean-Lucien Busa qui entre Ministère du Plan ou encore José Makila au Ministère des transports.

Globalement les ténors de la majorité conservent les portefeuilles clé. Lambert Mende reste à la communication, Alexis Tambwe à la Justice, Bahati Lukwebo à l'économie. De nouvelles figures du camp présidentiel font leur entrée au gouvernement. C'est le cas de Ramazani Shadari, nommé ministre de l'intérieur ou Shé Okitundu aux Affaires étrangères.

Ce nouveau gouvernement est désigné alors que le second mandat du président Kabila arrive à son terme. La nomination du nouvel exécutif n'a pas attendu la fin des travaux de médiation que mène l'église catholique pour tenter de trouver un compromis politique global.

Retrouvez la composition du gouvernement Badibanga.