RDC: Au moins 50 morts dans des inondations à Boma

Copyright de l’image AFP
Image caption Des dizaines de morts dans des inondations en RDC

Au moins 50 personnes sont mortes après de fortes inondations à Boma dans le sud-ouest de la République démocratique du Congo. Des pluies torrentielles ont provoqué le débordement de la rivière Kalamu durant la nuit de lundi à mardi.

Les corps de certaines victimes ont été retrouvés en Angola voisine, après avoir été emportés par les eaux, a déclaré un gouverneur local. Des recherches ont été lancées pour retrouver d'autres corps enfouis sous la boue.

La ville de Boma est sinistrée. Près de 10 milles personnes se retrouvent sans abri après la destruction de leurs habitations.

Le changement climatique affecte l'Afrique

«Ce phénomène est cyclique et se produit tous les dix ans. Le dernier a eu lieu en 2015 mais à cause du changement climatique, il s'est reproduit en décembre 2016», a déclaré à l'AFP Jacques Mbadu, gouverneur de la province de Kongo Central. Les eaux sont montées jusqu'à atteindre deux mètres au-dessus du niveau normal», a-t-il ajouté.

Les fortes inondations, les sécheresses et les tempêtes devraient augmenter en Afrique en raison du changement climatique.