Nkurunziza candidat à la présidentielle de 2020

Le président du Burundi, Pierre Nkurunziza, a laissé entendre qu'il pourrait se présenter à nouveau à la présidence en 2020 si le peuple le lui demande ou si un amendement à la Constitution le lui permet.

Copyright de l’image Thomas SAMSON
Image caption Le président burundais Pierre Nkurunziza envisage de se présenter à nouveau à la présidence en 2020

L'année dernière, sa décision de se présenter à un troisième mandat controversé a plongé le pays dans une crise politique et a soulevé des craintes de guerre civile.

Le conflit a entraîné des centaines de morts à travers le pays. A l'époque, le président Pierre Nkurunziza a déclaré qu'il abandonnerait les élections de 2020. Cependant, il a annoncé ce vendredi qu'il ne trahirait pas la volonté du peuple si ce dernier veut qu'il se représente. "J'ai promis que je ne serais plus candidat en 2020, selon les décisions judiciaires, mais le peuple est au-dessus de la Justice", a précisé le président burundais.

Nkurunziza emboite le pas aux autres dirigeants des pays des Grand Lacs

La Constitution burundaise devrait être modifiée pour que le chef de l'Etat se présente de nouveau, pour un quatrième mandat. C'est ce qu'a rapporté la Radio Publique Africaine (RPA). En cas de modification de la constitution, Nkurunziza s'ajoutera à la liste des dirigeants africains qui ont fait reculer les limites des mandats présidentiels. Il suivra les traces de Paul Kagame, au Rwanda, de Denis Sassou N'Guesso, au Congo-Brazzaville, et de Yoweri Museveni, en Ouganda.