Le ministre ivoirien de la défense à Bouaké

Le ministre ivoirien de la défense, Alain-Richard Donwahi, face à la presse à Bouaké Copyright de l’image NA
Image caption Le ministre ivoirien de la défense, Alain-Richard Donwahi, face à la presse à Bouaké

Le ministre de la Défense ivoirien est arrivé à Bouaké où les troupes se sont mutinées, en prenant le contrôle des principales routes.

Le ministre Alain-Richard Donwahi a déclaré que le gouvernement était prêt à écouter les revendications des mutins.

"Nous sommes venus de la part du président de la République pour les écouter afin d'apaiser la situation", a déclaré le ministre chargé de la défense à son arrivée à Bouaké.

Un député de Bouaké a déclaré que les militaires réclamaient environ huit mille dollars de prime et l'amélioration de leurs conditions.

Les mutins demandaient aussi des augmentations de salaire et une révision des perspectives de promotion.

Une source militaire a déclaré à la BBC que cette mutinerie est la conséquence des «promesses non tenues du gouvernement» après une précédente mutinerie en 2014.

Sur le même sujet