Côte d'Ivoire : un long samedi de négociations

Conseil des ministres présidé par Alassane Ouattara, un peu après son retour d'Accra Copyright de l’image Valérie Bony
Image caption Conseil des ministres présidé par Alassane Ouattara, un peu après son retour d'Accra

Une prise d'otage a eu lieu a Bouaké, malgré un accord annoncé par le président Alassane Ouattara à la sortie du Conseil des Ministre, ce samedi.

Le Ministre de la Défense et sa délégation ont été retenu en otage pendant une à deux heures et ce, juste après l'annonce d'un accord entre les militaires mutins et le gouvernement.

Sur sa page Facebook, le Ministère de la Défense a qualifié l'information de "rumeur persistante" et a affirmé que "le Ministre n'est en aucun cas menacé par ses soldats mais continue les pourparlers".

Plusieurs sources affirmaient que des coups de feu en l'air avaient été tirés dans les lieux des négociations, même après la déclaration du chef de l'Etat.

Les militaires ayant participé à la mutinerie avaient convenu de regagner leur caserne, notamment à Abidjan.

Le président Ouattara s'est félicité de l'accord, portant sur les primes et les conditions de travail.

Il a par ailleurs déploré la méthode employé par les mutins pour faire entendre leurs revendications

L'annonce de cet accord a été faite lors d'un très bref Conseil des Ministres tenu ce samedi et qui avait été prévu bien avant le soulèvement.

.

Sur le même sujet