Plagiat : le Ghana s'excuse pour son président

La présidence du Ghana s'est excusée après le plagiat de Nana Akufo-Addo d'une partie du discours de George W. Bush en 2001 Copyright de l’image Reuters
Image caption La présidence du Ghana s'est excusée après le plagiat de Nana Akufo-Addo d'une partie du discours de George W. Bush en 2001

La présidence du Ghana s'est excusée après que Nana Akufo-Addo ait plagié certaines parties du discours d'investiture de l'ancien président américain, George W. Bush.

Après avoir prêté serment samedi, le président Akufo-Addo a demandé aux Ghanéens "d'être des citoyens et non des spectateurs, des citoyens et non des sujets".

Les mêmes mots ont été utilisés par l'ancien président des Etats-Unis en 2001.

En juillet, la femme de Donald Trump, Melania, était au centre d'une controverse similaire quand une partie de son discours de campagne a été avérée avoir été faite par Michelle Obama.

L'auteur de son discours s'était excusé plus tard.

Sur le même sujet