Buhari : espoir pour les 195 lycéennes restantes

Le président Buhari lors d'une visite en Allemagne en octobre 2016 (image d'archives) Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le président Buhari lors d'une visite en Allemagne en octobre 2016 (image d'archives)

Le président nigérian, Muhammadu Buhari, n'a pas encore perdu l'espoir de faire retrouver les 195 lycéennes de Chibok qui restent entre les mains de Boko Haram.

Le Chef de l'Etat s'exprimait à l'occasion du millième jour depuis leur enlèvement. Dans un discours, il a déclaré que "les larmes du pays ne seraient jamais sèches".

M. Buhari dit espérer que ces jeunes écolières capturées de la ville de Chibok seront sauvées.

Plus de 200 lycéennes avaient été enlevées en avril 2014 par le groupe militant islamiste Boko Haram.

Une campagne internationale avait été aussitôt déclenchée pour leur libération.

Plus de vingt d'entre elles ont été sauvées ou retrouvées depuis, dont une la semaine dernière.

La campagne "Bring Back Our Girls" (Ramenez nos filles) prépare une marche vers la résidence du président dans la capitale, Abuja.

Sur le même sujet