Gambie: une délégation de la CEDEAO à Banjul mercredi

Copyright de l’image SEYLLOU
Image caption La Présidente du Libéria Ellen Johnson Sirleaf, le président de la Sierra Leone Ernest Bai Koroma, le président du Nigeria Muhammadu Buhari et le président sortant du Ghana John Dramani Mahama à l'hôtel à Serekunda, le 13 décembre 2016 en Gambie.

Trois chefs d'Etat de l'Afrique de l'Ouest se rendront en Gambie mercredi pour faire pression sur Yahya Jammeh.

La décision a été prise à l'issue d'un sommet extraordinaire à Abuja, au Nigéria.

Le président nigérian Mohammadu Buhari, la présidente du Libéria Ellen Sirleaf Johnson et leur homologue sierra-léonais Ernest Bai Koroma feront partie de la délégation. Ils demanderont à Yahya Jammeh d'accepter sa défaite à la présidentielle.

La Gambie traverse une crise politique depuis la présidentielle du 1er décembre. Le scrutin a été remporté officiellement par l'opposant Adama Barrow. Le président sortant Yahya Jammeh, qui dirige le pays depuis 22 ans, a annoncé le 9 décembre qu'il ne reconnaissait plus sa défaite, une semaine après l'avoir acceptée et avoir félicité son rival.

Douze ambassadeurs gambiens limogés

Le gouvernement gambien a rappelé, ce lundi, douze ambassadeurs après avoir mis fin à leurs fonctions. Ces diplomates avaient adressé fin décembre à Yahya Jammeh une lettre lui demandant de céder le pouvoir.

Il s'agit des ambassadeurs aux Etats-Unis, au Sénégal, aux Nations unies, en Chine, en Russie, en Grande-Bretagne, en Turquie, en Belgique, en Espagne, à Cuba, en Guinée-Bissau et en Ethiopie.