Fin de la grève au Tchad

Au Tchad, les syndicalistes viennent de mettre un terme à la grève après près de cinq mois de grève.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption La décision a été prise à l'issue d'une rencontre tenue à N'Djamena avec le comité national de dialogue social.

Dans un communiqué, les principaux syndicats ont annoncé vouloir suspendre leur grève générale pour une durée d'un mois.

Ils déclarent donner du temps aux autorités afin qu'elles puissent répondre a leurs revendications.

Ils exigent le paiement des arriérés de salaire et protestent contre les mesures d'austérités prises par le président tchadien Idriss Déby Itno.

La décision a été prise à l'issue d'une rencontre tenue à N'Djamena avec le comité national de dialogue social.

La grève a eu des répercussions négatives dans les secteurs de l'éducation et de la santé.

Les trois principaux mouvements syndicaux du pays que sont l'Union des Syndicats du Tchad (UST), la Confédération Indépendante des Syndicats du Tchad (CIST) et le Syndicat National des Enseignants Chercheurs du Supérieur (SYNECS), avaient initié la grève.

Sur le même sujet