France : violences sur les migrants

Des migrants dans un camp de réfugié à Calais, au Nord de la France le 7 mars 2016 (archives) Copyright de l’image Getty Images
Image caption Des migrants dans un camp de réfugié à Calais, au Nord de la France le 7 mars 2016 (archives)

La police française est accusée depuis plusieurs jours d'exercer des violences envers des migrants à Paris.

L'association Médecins Sans frontières reproche aux forces de police de disperser les attroupements de migrants avec force en confisquant leurs affaires en plein hiver.

D'ailleurs, toujours dans le cadre des violences faites aux migrants, la journaliste hongroise Petra Laszlo qui avait frappé des migrants fuyant la police a été condamnée à une mise à l'épreuve de trois ans, a appris la BBC.

Elle a été reconnue coupable de vandalisme et condamnée à une période de mise à l'épreuve.

Les images de cette journaliste de la télévision hongroise, frappant et faisant trébucher des migrants, avaient fait le tour du monde.

Un juge de Szeged, dans le sud de la Hongrie, a estimé que le comportement de la journaliste suscite "l'indignation et la colère". Il a pour cette raison rejeté l'argumentation de son avocat soutenant qu'elle voulait se protéger.

L'incident s'était produit le 8 septembre 2015 près de Roszke, non loin de la frontière avec la Serbie.