Gambie: retrait progressif de la Micega

Les soldats de la Micega Copyright de l’image Getty Images
Image caption Les soldats de la Micega ont contribué à sécurisé Banjul avant l'arrivée du président Barrow

La mission militaire de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Micega) en Gambie va entamer une "réduction progressive" de ses effectifs.

« La Micega a décidé de procéder à une réduction progressive du volume des forces déployées sur le théâtre des opérations", a annoncé vendredi son commandant, le général François Ndiaye.

"Cette réduction du volume des forces concerne essentiellement la composante terrestre. Néanmoins, celles aérienne et navale sont également affectées à des degrés moindres", a ajouté le général sénégalais.

Cette déclaration intervient au lendemain du retour à Banjul du président Adama Barrow, élu le 1er décembre.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le président Barrow a quitté Dakar jeudi dans l'après-midi

Le nouveau président a été accueilli jeudi dans la capitale gambienne par une foule en liesse.

La Micega, lancée par la Cédéao le 19 janvier 2017, avait pour mission de sécurisé le pays suite au refus de l'ancien président Yahya Jammeh de partir.

Après le départ de M. Jammeh le 21 janvier au soir, l'opération avait été prolongée pour préparer l'arrivée d'Adama Barrow.