Nigeria : Trois soldats tués par Boko Haram

Les trois soldats ont trouvé la mort lors d'une attaque survenue dans la nuit du jeudi à vendredi dans le nord-est du pays et plusieurs autres ont été blessés.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption L'attaque qui s'est déroulée à Kamuya, une ville de l'Etat du Borno, a été revendiquée par la faction de Boko Haram dirigée par Abou Mosab Al Barnaoui.

C'est un checkpoint de l'armée qui a été visé par des assaillants qui seraient ''à dos de chameaux'' selon des sources militaires et civiles contactées par l'AFP.

L'attaque qui s'est déroulée à Kamuya, une ville de l'Etat du Borno, a été revendiquée par la faction de Boko Haram dirigée par Abou Mosab Al Barnaoui.

L'armée nigériane qui a engagé une poursuite contre les assaillants, encerclait la zone samedi, empêchant les villageois de se déplacer.

En décembre, l'armée nigériane a affirmé avoir délogé les combattants de Boko Haram de la forêt de Sambisa, bastion du groupe rival commandé par Abubakar Shekau.

L'insurrection de Boko Haram a fait plus de 20.000 morts et 2,6 millions de déplacés depuis que la secte islamiste a pris les armes en 2009.

Sur le même sujet