RDC : Report des négociations

En République Démocratique du Congo, faute de consensus, la médiation catholique a annoncé le report de la signature du protocole additionnel de l'accord du 31 décembre.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption L'autre point de discorde, c'est l'attribution des ministères dits de souveraineté comme l'intérieur, la justice, les finances et les affaires étrangères

La pomme de discorde dans le cadre des négociations c'est d'abord le mode de désignation du premier ministre.

L'opposition voudrait soumettre au président pour nomination, un seul candidat.

Le camp présidentiel lui, préfère plutôt que le rassemblement de l'opposition présente une liste d'au moins trois noms, parmi lesquels Joseph Kabila désignera son premier ministre.

Chaque camp est resté sur sa position.

L'autre point de discorde, c'est l'attribution des ministères dits de souveraineté comme l'intérieur, la justice, les finances et les affaires étrangères.

Des postes stratégiques qui ont été âprement disputés par les uns et les autres et aucun accord n'a été possible à ce niveau non plus.

La médiation a indiqué cependant que les négociations vont se poursuivre sans préciser la date de leur reprise.

Le second mandat du président Kabila, au pouvoir depuis 2001, a pris fin en décembre dernier.

D'après un accord signé fin décembre, un gouvernement de transition devrait être mis en place jusqu'à la tenue de la présidentielle fin 2017.