Bruxelles rend hommage à Tshisekedi

Image caption Hommages à l'opposant congolais au Palais des expositions de Heysel à Bruxelles

A Bruxelles, l'hommage au leader historique de l'opposition congolaise, Etienne Tshisekedi wa Mulumba a commencé vendredi soir dans le Palais des expositions du Heysel. Il se poursuivra jusqu'à dimanche, avant son rapatriement prévu au plus tôt le 10 février prochain, selon le représentant au Benelux du parti d'Etienne Tshisekedi, l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS).

Selon le programme, le corps de l'opposant historique congolais sera exposé au public dans la journée de Dimanche.

Pour éviter les bousculades et les embouteillages, les autorités belges ont décidé de mettre à la disposition de la famille d'Etienne Tshisekedi et de son parti, l'UDPS, un des halls du Palais des expositions du Heysel à Bruxelles. Le Palais a une capacité d'accueil de plus de 4000 personnes.

Selon André Kabanda, représentant de l'UDPS au Benelux, la suite du programme, prévoit en principe que la dépouille d'Etienne Tshisekedi soit rapatriée au plus tôt mardi le 10 février à Kinshasa. La veille, sera organisé un culte religieux à son intention dans la plus grande église de Bruxelles, la basilique de Koekelberg : celle-là même où l'on célèbre les Te Deum en l'honneur des souverains belges.

Sous réserve, André Kabanda, confie que les discussions se poursuivent entre la famille du défunt, le parti et les autorités pour déterminer l'endroit où doit être inhumé le leader de l'opposition congolaise, une fois rentré dans son pays. Tout devrait se passer à Limete, son quartier général, dit-il. L'idée principale qui émerge est qu'il soit enterré dans un mausolée afin de permettre aux membres de sa famille et à ses très nombreux partisans de lui rendre hommage.

Lire plus