Iran : le parcours périlleux des passeurs
Media playback is unsupported on your device

Plus d'une centaine de passeurs auraient été abattus l'année dernière selon un ONG kurde.

C'est l'un des métiers les plus vieux au monde, la contrebande. Mais entre l'Iran et le Kurdistan Irakien, c'est surtout un métier à haut risque. Une association kurde des droits de l'homme affirme que plus d'une centaine de passeurs ont été abattus par les gardes-frontières iraniens au cours de la dernière année. Plus de détails avec Anne-Marie Dias Borges.