Mali : l'accord de paix relancé

Dans un document publié vendredi en accord avec le gouvernement , les ex rebelles et les facilitateurs dans la crise malienne, un nouveau calendrier prévoyant la mise en place avant la fin février de deux dispositions importantes de l'accord de paix a été publié à bamako.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Une patrouille armée dans le nord du Mali

Il s'agit notamment des "patrouilles mixtes" et de l'installation des autorités intérimaires dans le Nord du pays.

Ce document émane du "Groupe de travail" qui s'est réuni cette semaine à Bamako pour préparer la rencontre vendredi du Comité de suivi de l'accord signé en mai-juin 2015, en présence de la médiation internationale et de toutes les parties.

La réunion se tient un peu plus de trois semaines après l'attentat suicide jihadiste du 18 janvier dernier à Gao, principale ville du nord du Mali, visant un camp de regroupement des formations armées signataires de l'accord de paix et qui a fait près de 80 morts.

A Kidal (nord-est), toujours contrôlée par les ex-rebelles, le retour de la représentation de l'Etat et des services déconcentrés se fera concomitamment avec l'installation des autorités intérimaires et des patrouilles mixtes prévues pour le 28 février.