Fespaco: Alain Gomis "Félicité" par l'Étalon d'or

Le réalisateur franco-sénégalais, Alain Gomis, reçoit l'Etalon d'Or du Yennenga des mains des présidents Roch Marc Christian Kabore (droite) du Burkina Faso et Alassane Dramane Ouattara (gauche) de Côte d'Ivoire Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le réalisateur franco-sénégalais, Alain Gomis, reçoit l'Etalon d'Or du Yennenga des mains des présidents Roch Marc Christian Kabore (droite) du Burkina Faso et Alassane Dramane Ouattara (gauche) de Côte d'Ivoire

Le réalisateur franco-sénégalais, Alain Gomis, a remporté samedi l'Etalon d'Or du Yennenga pour son film "Félicité". Ce film raconte les difficultés d'une chanteuse de bar de Kinshasa.

C'est son deuxième Etalon d'or du festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou, après celui reçu en 2013 pour son film "Tey" (aujourd'hui, en Wolof).

Le réalisateur franco-sénégalais a en effet remporté samedi 4 mars l'Étalon d'or dudit festival. "C'est un grand honneur de recevoir ce trophée pour la deuxième fois", a-t-il déclaré.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le réalisateur franco-sénégalais, Alain Gomis, a remporté samedi l'Etalon d'Or du Yennenga pour son film "Félicité"

"Le cinéma est en danger. On parle de moins en moins de culture et de plus en plus de commerce", prévient-il.

"L'arrivée des grands opérateurs nous aide, mais elle est aussi un danger. Il faut lutter pour notre indépendance", a-t-il plaidé.

Le réalisateur n'a pas manqué de rendre hommage à Véronique Mbeya Mputu, son actrice principale, qui en était à son premier rôle au cinéma.

Le film anticolonialiste "Un orage africain" du béninois Sylvestre Amoussou, a reçu l'Étalon d'argent.

L'Étalon de bronze est allé au film marocain "A mile in my shoes" de Saïd Khallaf, qui expose les violences et les abus faits aux enfants.

Sur le même sujet