France: Fillon maintient sa candidature

L'ancien Premier Ministre français François Fillon, faisant face à une campagne de défections, maintient sa candidature à la présidentielle Copyright de l’image Getty Images
Image caption L'ancien Premier Ministre français François Fillon, faisant face à une campagne de défections, maintient sa candidature à la présidentielle

François Fillon devra chercher "choisir un successeur". Alain Jupé renonce à incarner son "plan B" de François Fillon.

Le maire de Bordeaux a confirmé qu'il ne serait pas candidat à la présidentielle française. Les tractations se poursuivent en coulisses et les élus proches de Nicolas Sarkozy invitent François Fillon à se "choisir un successeur".

"Débrouillez-vous sans moi", a laissé entendre Alain Jupé. Cette décision met la pression sur François Fillon. Christian Jacob, a été mandaté pour rencontrer François Fillon afin de lui demander de se choisir un successeur.

"La ligne politique de François Fillon est la bonne, mais ce dernier ne pouvant plus assurer l'unité de la famille politique de la droite et du centre, nous lui demandons de prendre ses responsabilités et de se choisir lui-même un successeur », ont déclaré des proches de Nicolas Sarkozy.

L'ancien chef de l'Etat, Nicolas Sarkozy, avait proposé une rencontre à trois avec Alain Juppé et François Fillon.

Une réunion du comité politique de la campagne des Républicains est prévue à 18h ce lundi à l'initiative de Bernard Accoyer, secrétaire général du mouvement et Gérard Larcher, président du Sénat.

Toutefois, François Fillon ne semble pas être ébranlé par la situation. Il a déclaré hier soir sur France 2 que personne ne peut lui empêcher d'être candidat malgré les défections.

Il est acculé par les sondages car selon une étude effectuée par "Atlantico et Harris Interactive" et publié ce lundi, 71 % des personnes interrogées souhaitent qu'il "retire sa candidature".