Les Pays-Bas disent "stop" au populisme
Media playback is unsupported on your device

Les électeurs néerlandais ont rejeté Geert Wilders, candidat anti-immigration.

Au Pays-Bas, l'extrême-droite n'a pas réalisé la percée que certains craignaient. Dans un scrutin qui avait valeur de test, l'immense majorité des électeurs ont rejeté le sulfureux Geert Wilders, candidat anti-immigration et anti-Europe. Le Premier ministre actuel, Mark Rutte, sera chargé de former un gouvernement de coalition. Les explications de Venuste Nshimiyimana...

Sur le même sujet