Marine Le Pen est à N'Djamena

Marine Le Pen, candidate de l'extrême droite française à la présidentielle de mai prochain Copyright de l’image Getty Images
Image caption Marine Le Pen, candidate de l'extrême droite française à la présidentielle de mai prochain

Le chef de l'extrême droite française, Marine Le Pen est arrivée mardi à N'Djamena un peu avant 13H00 (12H00 GMT) à bord d'un vol privé.

Selon une source officielle tchadienne, elle doit rencontrer le président Idriss Déby Itno au cours de cette visite.

La candidate à la présidentielle, prévue en avril-mai, devait se rendre dans l'après-midi à Amdjarass, à (900 km au nord-est de

N'Djamena, où elle sera reçue à la résidence familiale du Président Déby.

La présidente du Front National (FN) doit rencontrer mercredi, les militaires français de l'opération « Barkhane » de lutte contre les groupes djihadistes dans le Sahel.

L'annonce de la visite du chef de l'extrême droite avait suscité une vive polémique en France et au Tchad où l'Union nationale pour le développement et le renouveau (UNDR) a vivement critiqué son caractère « raciste » et « xénophobe ».

Pour dissiper les malentendus, l'entourage du ministre français de la défense, Jean-Yves Le Drian avait expliqué vendredi que "tous les candidats qui en font la demande peuvent se rendre sur les théâtres d'opérations".

Il faut rappeler que l'état-major de ladite force est installé à N'Djamena.

Sur le même sujet