Tanzanie : veto sur les exportations minières

Brad Gordon, directeur général d'Acacia Mining Plc, lors de la 20e édition du Investing in African Mining Indaba à Cape Town, en Afrique du Sud, le mardi 10 février 2015 (illustration) Copyright de l’image Getty Images
Image caption Brad Gordon, directeur général d'Acacia Mining Plc, lors de la 20e édition du Investing in African Mining Indaba à Cape Town, en Afrique du Sud, le mardi 10 février 2015 (illustration)

La mine d'or Acacia Mining a déclaré subir une perte quotidienne moyenne de plus d'un million de dollars dans ses deux mines dans le pays.

Cette situation, dit-elle, est causée par une directive gouvernementale interdisant les exportations d'or et de cuivre brut.

Ce qui a entrainé une baisse en bourses de 1,6% des actions de la société.

Le ministère de l'énergie et des mines avait interdit un peu plus tôt ce mois-ci l'exportation de cuivre brut ou de sable titanifère pour traitement, menaçant ainsi 30% des revenus d'Acacia à l'étranger.

Acacia, détenue majoritairement par Barrick Gold, exploite trois mines d'or qui produisent également du cuivre.

Toutefois la société d'exploitation minière a indiqué que ses mines continuent à fonctionner normalement.

Sur le même sujet