Sanctions levées contre Aisha Muammar Kadhafi

Aisha Muammar Mohamed El-Kadhafi a été inscrite sur une liste de personnes interdites de voyager et leurs actifs financiers gelés. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Aisha Muammar Mohamed El-Kadhafi a été inscrite sur une liste de personnes interdites de voyager et leurs actifs financiers gelés.

Un tribunal de l'UE a levé des sanctions contre la fille du dictateur libyen.

Dans le cadre des sanctions imposées en 2011 à l'encontre de violations des droits humains en Libye, Aisha Muammar Mohamed El-Kadhafi a été inscrite sur une liste de personnes interdites de voyager et leurs actifs financiers gelés.

À l'époque, le Tribunal général de l'Union européenne, avait approuvé les sanctions qui étaient fondées sur sa "proximité avec le régime" de son père.

Le sultanat d'Oman avait accordé l'asile à une partie de la famille de Kadhafi en 2013, dont Aisha et son frère Hannibal qui étaient tous les deux recherchés par Interpol.

En 2014, l'Union européenne avait modifié ses sanctions tout en maintenant Aisha sur la liste, après avoir rejeté ses appels.

Elle avait plaidé qu'il n'y avait aucune raison de maintenir cette sanction après le décès de son père et la chute de son régime.

Ce que le tribunal a maintenant accepté en ordonnant aux gouvernements de l'UE à rembourser les frais juridiques de l'affaire.

Sur le même sujet