Immigration clandestine: un réseau démantelé en France

Un réseau d'immigration clandestine entre le Sénégal et la France démantelé.
Image caption Des immigrants clandestins dans une bateau de fortune.

Quatre personnes soupçonnées d'être à la tête d'un réseau d'immigration clandestine entre le Sénégal et la France ont été mises en examen vendredi.

Trois d'entre elles ont été écrouées et la quatrième placée sous contrôle judiciaire, selon le parquet de Bobigny, en banlieue de Paris.

Le ministère public a ouvert une information judiciaire pour aide au séjour en bande organisée, faux documents administratifs, escroquerie en bande organisée et association de malfaiteurs.

Parmi les personnes mises en examen, un sénégalais présumé cerveau de la bande connu des services de police.

Actif depuis près de deux ans, le réseau permettait à ses clients d'obtenir frauduleusement la nationalité française en trompant le Service central de l'état-civil (SCEC) de Nantes.

L'obtention de la nationalité française est facturée de 10.000 à 12.000 euros et payable à l'avance, selon une source policière.

Lire plus