Invité Afrique du 06/04/2017
Media playback is unsupported on your device

A. F. Ngeundet, ancien Président du Conseil de Transition - RCA

Centrafrique un an après des élections démocratiques le pays n'est toujours pas suffisamment stable pour démarrer une reconstruction véritable des infrastructures hospitalières et des écoles.

Le Conseil de sécurité, a demandé mardi des sanctions plus fermes contre les auteurs des violences en Centrafrique.

Un an après des élections démocratiques, le pays n'est toujours pas assez stable pour démarrer une reconstruction véritable

Comment mettre fin aux exactions des nombreux groupes armés qui sévissent dans le pays ?

Notre invité, Alexandre Ferdinand Ngeundet, ancien Président du Conseil National de Transition de la RCA répond aux questions de Bruno Sanogo.