Deux candidats "anti-système" pour l'Elysée

Macron Le Pen Copyright de l’image AFP/GETTY IMAGES
Image caption La bataille pour le second tour de l'élection présidentielle française commence lundi entre le pro-européen Emmanuel Macron et la dirigeante d'extrême droite anti-mondialisation Marine Le Pen.

Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont deux candidats que tout oppose. La campagne pour le second tour de l'élection débute ce lundi.

Au terme d'une campagne présidentielle de plusieurs mois riche en rebondissements et au suspense inédit, le centriste Emmanuel Macron, 39 ans, est arrivé en tête du premier tour dimanche, avec 23,86% des suffrages, suivi par la dirigeante du Front national, 48 ans, avec 21,43% des voix. Soit près de 7 millions de voix, un record historique pour ce parti.

Deux candidats en phase final et excluent ainsi les deux grands partis traditionnellement au second tour de ce type de scrutin. Elimination sans précédent depuis l'avènement de la Ve République en 1958.

La plupart de la classe politique française de droite comme de gauche a appelé à "faire barrage" à l'extrême droite. Les candidats battus François Fillon comme Benoit

Hamon ont également indiqué qu'ils voteraient pour le centriste.

Interactif Les deux candidats au second tour à la présidentielle

Marine Le Pen

"Extrême droite"

Macron

"En Marche"

Le président sortant François Hollande, qui ne s'est pas représenté -encore une première dans cette présidentielle atypique-, a félicité son ancien ministre de l'Economie.

Devant ses partisans, Emmanuel Macron a assuré vouloir être "le président des patriotes face à la menace des nationalistes". Partisan de l'UE, l'ex-ministre de l'Economie a d'ailleurs reçu le soutien du président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker et du gouvernement allemand d'Angela Merkel.

Mme Le Pen prône la sortie de l'euro et veut soumettre à référendum l'appartenance de la France à l'Union européenne.

Lire plus