Arrivée de casques bleus à Juba

Copyright de l’image AFP
Image caption Dans son communiqué, la Mission des Nations unies au Soudan du Sud (MINUSS) n'a pas précisé leur nombre ni la date de leur arrivée dans le pays.

Un premier contingent de casques bleus chargés de la protection régionale est arrivé au Soudan du Sud.

Le gouvernement sud soudanais a salué ce déploiement affirmant que cela confirme la volonté des autorités de mettre fin à la guerre civile et de ramener la paix et la stabilité.

"Nous sommes heureux de les accueillir", a déclaré Tut Kew Gatluak, un conseiller du président Salva Kiir.

Dans son communiqué, la Mission des Nations unies au Soudan du Sud (MINUSS) n'a pas précisé leur nombre ni la date de leur arrivée dans le pays.

A Lire aussi

Juba : vers la tenue d'un dialogue national

Conflit au Soudan du Sud : un rapport de l'ONU accuse Juba

Juba : le chef des casques bleus limogé

Elle sera commandée par le général rwandais Jean Mupenzi et aura son quartier général dans la capitale Juba.

Le rôle de cette mission sera d'assurer une protection coordonnée des installations clés de la capitale Juba et celle des principaux itinéraires vers et hors de la ville.

Et au cours des prochains mois, leur présence pourrait s'étendre vers les zones touchées par le conflit.

Fin décembre 2013 alors que le conflit venait d'éclater, le conseil de sécurité des Nations unies avait à l'unanimité voté une résolution qui autorise le relèvement du plafond des effectifs militaires pour cette force de 7 000 à 12 500 hommes ainsi que des effectifs policiers de 900 à 1 3231. Mais le déploiement a pris beaucoup de retard.

Sur le même sujet