Système de tutelle: une avancée pour la femme saoudienne

Les femmes auront cependant toujours besoin du consentement d'un tuteur dans les cas où la loi islamique l'exige. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Les femmes auront cependant toujours besoin du consentement d'un tuteur dans les cas où la loi islamique l'exige.

Un nouveau décret du roi Salmane stipule que les saoudiennes n'ont plus besoin d'obtenir le consentement d'un tuteur pour effectuer des démarches administratives.

L'information a été rapportée par la presse saoudienne, notamment le quotidien anglophone ''Arab News''.

L'ancien décret royal qui interdisait aux femmes d'entreprendre certaines démarches administratives sans l'accord d'un tuteur a été décrié et combattu par différentes organisations de défense des droits de l'homme.

Les femmes auront cependant toujours besoin du consentement d'un tuteur dans les cas où la loi islamique l'exige.

L'Arabie saoudite est notamment le seul pays qui interdit aux femmes de conduire.

Elles ont besoin de l'accord d'un tuteur comme le père, le mari ou le frère pour faire des études ou voyager à l'étranger.

En 2016, des milliers de saoudiens avaient signé une pétition appelant à la fin du système de tutelle dans le pays.

Sur le même sujet

Lire plus