Législatives : vers un raz-de-marée Macron

Emmanuel Macron à sa sortie d'un bureau de vote de la station balnéaire du Touquet (nord). Copyright de l’image Getty Images
Image caption Emmanuel Macron à sa sortie d'un bureau de vote de la station balnéaire du Touquet (nord).

Les observateurs s'attendent à une écrasante majorité du parti d'Emmanuel Macron, la République en Marche (REM).

La REM pourrait emporter 400 à 470 sièges de députés sur 577, selon les sondages, soit l'une des majorités les plus importantes de la Ve République instaurée depuis 1958.

Le président français pourra alors lancer ses réformes sans se heurter à une forte résistance de l'opposition.

Seuls 17,75% des 47 millions d'électeurs avaient voté à 10 heures GMT, soit nettement moins qu'au premier tour du 11 juin (19,24%).

Ce taux de participation est inférieur du second tour du scrutin de 2012 (21,41%), à la même heure.

A ce rythme, l'abstention pourrait dépasser le niveau historique (51,29%) atteint au premier tour.

Emmanuel Macron, le plus jeune président de la France, âgé de 39 ans, est en passe de gagner son dernier pari : obtenir une large majorité à l'Assemblée nationale lui permettant de lancer ses réformes.

Il a entrepris un programme de moralisation de la vie politique, de réforme du droit du travail et de renforcement de l'arsenal de lutte contre le terrorisme.

Sur le même sujet

Lire plus