Soudan du Sud : la fête de l'indépendance annulée

Salva Kiir dirige un pays durement frappé par la baisse des cours du pétrole. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Salva Kiir dirige un pays durement frappé par la baisse des cours du pétrole.

Comme en 2016, la fête nationale ne sera pas célébrée cette année. Le gouvernement sud-soudanais a invoqué des raisons financières.

Selon le ministre de l'Information, Michael Makuei, l'argent prévu pour organiser les festivités de la fête de l'indépendance sera alloué aux personnes qui sont dans le besoin.

La décision d'annuler la célébration de l'anniversaire de l'indépendance du pays a été pris en conseil des ministres.

L'année dernière, le gouvernement sud-soudanais avait annulé, pour la première fois, les festivités marquant l'indépendance du pays, pour des raisons financières.

L'économie du Soudan du Sud a été dévastée par la guerre civile, qui a entraîné une baisse de la production pétrolière.

Elle a durement été frappée, durant ces dernières années, par la baisse des cours du pétrole.

Le Soudan du Sud, le plus jeune Etat d'Afrique, produisait 240 mille barils de pétrole par jour, avant la guerre.

Ce pays qui fait sécession avec le Soudan en 2011 ne produit maintenant qu'environ 120 mille barils de pétrole, selon le gouvernement.

En 2016, l'anniversaire de l'indépendance avait coïncidé avec de violents combats à Juba, la capitale, entre les troupes du président Salva Kiir et celles du vice-président Riek Machar.

Ce dernier était obligé de fuir le pays, alors qu'il devait participer à la mise en œuvre d'un accord de paix signé en août 2015.

Sur le même sujet

Lire plus