Mauritanie : mobilisation contre la constitution

manifestation Mauritanie Copyright de l’image Getty Images
Image caption Les opposants aux changements constitutionnels avaient défilé à Nouakchott en octobre dernier.

Les organisateurs de la manifestation de samedi ont dénoncé ce qu'ils considèrent comme un « coup d'Etat » contre la constitution.

La coalition du « Non » à la révision est basée sur un spectre politique vaste et comprend notamment des groupes d'opposition radicale et des militants anti-esclavagistes.

Ces formations prônent un boycott du scrutin.

La révision constitutionnelle prévoit notamment la suppression du Sénat qui serait remplacé par des conseils régionaux élus et le changement du drapeau national.

Le projet prévoit également la disparition de la Haute Cour de justice et du Haut Conseil islamique.

La révision avait été adoptée par l'Assemblée Nationale mais rejetée par le Sénateur.

Le président Mohamed Ould Abdel Aziz avait alors décidé de contourner la voie parlementaire et de soumettre le projet à un référendum ce qui a provoqué la controverse sur la légalité de la mesure.