Sénégal : événements sportifs à l'arrêt

Demba Diop Copyright de l’image AFP/Getty
Image caption La police a utilisé du gaz lacrymogène lorsque les échauffourées ont débuté, ce qui a provoqué une bousculade.

Les autorités sénégalaises ont annoncé un certain nombre de mesures suite à la tragédie du stade Demba Diop survenue samedi soir à Dakar.

Les rencontres sportives et culturelles sont interdites jusqu'à la fin de la campagne électorale des législatives le 30 juillet.

Les groupes politiques ont d'ailleurs suspendu leur campagne pour 24h suite à l'incident du stade Demba Diop.

Au cours, de la finale de la Coupe de la Ligue de football, des échauffourées ont provoqué un mouvement de foule.

Suite à cette bousculade, un pan de mur qui soutenait une tribune s'est effondré.

8 personnes sont mortes asphyxiées et 97 autres ont été blessées.

Le président sénégalais Macky Sall a déclaré sur Twitter être "indigné" par cet incident.

Copyright de l’image <
Image caption Le président sénégalais s'est exprimé sur Twitter.

Le gouvernement a annoncé l'ouverture prochaine d'une enquête pour déterminer les causes du drame.

Mais déjà, la vétusté du stade et les effectifs de police ce soir-là sont pointés du doigt par une partie de la population.

La police s'est dégagée de toute responsabilité.

Le bureau des relations publiques de la police assure avoir mis en place un dispositif sécuritaire suffisant sans toutefois communiquer le nombre d'hommes déployés lors du match.