Inde : le triple Talaq, divorce oral jugé inconstitutionnel

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Plusieurs femmes en Inde ont affirmé avoir été répudiées par lettre, par téléphone et de plus en plus, par What's App et Skype.

En Inde, la Cour suprême juge inconstitutionnel le divorce oral, très courant dans les communautés musulmanes.

La pratique, connue sous le nom de triple talaq, permet à un homme musulman de divorcer de sa femme en prononçant le mot "Talaq" trois fois.

Les cinq juges de la Cour suprême ont voté à l'unanimité l'interdiction de cette pratique qu'ils ont qualifiée de décision arbitraire qui accorde aux hommes le droit de divorcer pour un « caprice ».

Lire aussi:

Plusieurs femmes en Inde ont affirmé avoir été répudiées par lettre, par téléphone et de plus en plus, par What's App et Skype.

Cette décision a été saluée par des organisations de défense des droits de la femme mais aussi par le Premier ministre indien, Narendra Modi.

Il estime qu'elle garantit l'égalité entre hommes et femmes de confession musulmane.

Que pensez-vous de cette décision ? Laissez votre commentaire sur notre page facebook.

Regarder aussi:

Media playback is unsupported on your device
Au Bangladesh, de plus en plus de femmes demandent le divorce

Sur le même sujet